Focus 21 - juin 2018

La fin de l’Internet neutre

  • Axel Gautier
Mots-clés: Technologies de l’information et innovation

Résumé

Le paysage de l’Internet est en train de se transformer radicalement aux États-Unis. Deux décisions récentes vont modifier en profondeur la manière dont les fournisseurs d’accès à Internet (ci-après FAI, tel que Proximus) et les fournisseurs de contenu (tel que YouTube) interagissent. Le 11 juin, le régulateur américain des télécoms (FCC) a édicté de nouvelles règles concernant la neutralité du net. Alors que l’Open Internet Order de 2015 et abrogé en décembre réaffirmait le principe de neutralité du net et limitait sévèrement les pratiques des FAI, les nouvelles règles parues le 11 juin (ou plutôt l’absence de règles) permettent aux FAI de faire plus ou moins ce qu’ils veulent sous la seule obligation de transparence. La même semaine, la justice américaine validait la fusion entre AT&T (un des plus importants FAI américain) et Time Warner (fournisseur de contenu), alors que continue la bataille entre Disney et le FAI Comcast pour le rachat de la Fox. A travers ces fusions, on assiste à une intégration des FAI et des fournisseurs de contenu. Dans ce focus, je reviens sur les implications de la neutralité du net.*

Biographie de l'auteur

Axel Gautier

Axel Gautier est professeur d'économie à l'Ecole de Gestion de l'Université de Liège (HEC-ULg) et chercheur au LCII (ULg) et au CORE (UCL).

Plus d'information :
http://www2.ulg.ac.be/crepp/profiles/gautier/teaching_gautier.html

Publié le
2018-10-12
Numéro
Rubrique
Articles