sexualité et religion
No 23 (2017): Sexualité et religion aux risques de l'enquête de terrain
 Coordonné par Myriam Joël et Josselin Tricou. Coordination éditoriale (au sein d’Émulations) Isabelle Jabiot.

Ce dossier d’Émulations entend ouvrir un chantier méthodologique à la croisée entre sexualité et religion. Certes, la question de la sexualité ne représente pas une lacune dans le champ de la sociologie de la religion, et réciproquement. Mais si ces deux objets ont été pensés conjointement, l’ensemble des analyses produites souffre généralement d’une carence sur le plan de la réflexion méthodologique. Exception faite de la mention des réserves des individus à aborder leurs comportements sexuels devant des personnes qui ne leur sont pas familières, les chercheurs n’évoquent en effet qu’en filigrane, voire évincent, les questions d’ordre pratique et éthique qui se sont posées pendant leur enquête. Ce point aveugle soulève des interrogations dans un contexte où la démarche critique-analytique est devenue un point de passage obligé du travail de terrain et où la subjectivité n’est désormais plus honteuse. Cette carence interpelle d’autant plus qu’elle s’observe ici à propos de deux objets fortement investis sur les plans émotionnels, symboliques et corporels, dont la conjonction redouble la nécessité d’objectiver la subjectivité qui y est inévitablement associée.

Publié le: 2017-12-15