Intersubjectivité et métaphysique chez Merleau-Ponty

  • Keiichii Yahata
Mots-clés: intersubjectivité, Merleau-Ponty, métaphysique, phénoménologie

Résumé

Le but de cet article est d’examiner une forme particulière d’intersubjectivité ainsi que son rapport avec la métaphysique, en analysant notamment un texte de Maurice Merleau-Ponty intitulé « Le roman et la métaphysique » (paru en 1945 et repris plus tard dans Sens et non-sens). Dans ce texte, alors qu’il commente un roman de Simone de Beauvoir en s’interrogeant sur une possible « liberté » entre des consciences comprises en un sens hégélien — liberté qui permettrait de découvrir le véritable sens de notre « existence » —, Merleau-Ponty dégage l’essence de la subjectivité en tant que « être-au-monde ». Il essaie également de cerner un nouveau sens pour le terme « métaphysique », à savoir le « fonctionnement discordant de l’intersubjectivité humaine »

Biographie de l'auteur

Keiichii Yahata

Docteur en philosophie.

Publiée
2018-09-13