Le Soi au pluriel

entre répétition et rencontre.

  • Eric Rohde
Mots-clés: intersubjectivité, phénoménologie

Résumé

Eric Rohde propose dans cette contribution une réflexion portant sur l’intersubjectivité, entendue comme le lieu du commun dans la communauté et comme accès à l’autre, puisque la rencontre entre les membres de la communauté se produit dans le monde. La thèse henryenne est ici aussi présentée en contraste avec les thèses de Heidegger et de Husserl, pour montrer que la compréhension de l’autre ego à partir de l’ego engage aussitôt la nécessité de recourir « à l’un ou à l’autre des motifs – analogie, extériorité, représentation – qui trahissent, à ses yeux, le défaut congénital de la tradition phénoménologique qui distingue l’apparaître et l’apparaissant ». Mais l’intérêt majeur de cette analyse est qu’elle transporte la thématique vers la question du temps, pour penser la mise à jour de la phénoménalisation propre à la communauté, avec la critique de l’intentionnalité que l’on sait et selon les modalités spécifiques au soi et à la communauté.

Biographie de l'auteur

Eric Rohde

Docteur en philosophie, Eric Rohde est enseignant et journaliste.

Publiée
2018-09-12