De « l’expérience métaphysique d’autrui » à « l’intersubjectivité en première personne »

Mots-clés: autrui, ontologie, phénoménologie

Résumé

Cet article, introductif à la publication de textes inédits de Michel Henry sur l’expérience d’autrui, souhaite présenter le « modèle » d’intersubjectivité proposé par ce dernier. L’objectif est d’en indiquer les grandes lignes, non seulement pour montrer que la philosophie henryenne du christianisme répond à certaines difficultés encore prégnantes dans ses écrits de jeunesse, mais aussi et surtout pour souligner combien, à cinquante années de distance, elle résonne avec eux, tant dans la manière dont s’y trouvait posé le problème d’autrui que dans les solutions qui y étaient déjà préesquissées. Aussi leur publication permet-elle d’attester au moins une chose : la continuité, la profonde unité de l’œuvre de Michel Henry.

 

Biographie de l'auteur

Gégori Jean, Université Nice Sophia Antipolis

Docteur en philosophie, maître de conférences à l’Université Nice Sophia Antipolis où il dirige actuellement le département de philosophie, Grégori Jean est également directeur du Centre d’études phénoménologiques de Nice (CEPHEN) et membre associé du Fonds Michel Henry, où il est aussi directeur adjoint de la Revue internationale Michel Henry.

Publiée
2018-09-12